Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire
Project Description

La Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV) est un établissement public d’enseignement supérieur faisant partie de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH).  Créée en 1924 sous l’appellation d’Ecole Centrale d’Agriculture, elle fut tour à tour promue École Pratique d’Agriculture en 1931, puis École Nationale d’Agriculture en 1943. Élevée au rang de Faculté en 1963, elle fut rattachée académiquement à l’Université d’Etat d’Haïti tout en restant sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR).  Elle revêtit, cinq ans plus tard en 1968, le nom de Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire.  En 1995, elle fut relevée de la tutelle du MARNDR pour intégrer définitivement le système de l’Université d’État d’Haïti.  La FAMV demeure le plus prestigieux des établissements supérieurs d’enseignement en agriculture, en agroalimentaire, en environnement et dans les sciences connexes en Haïti.

L’organisation de l’établissement, son caractère pluridisciplinaire, ses ressources humaines (plus d’une centaine de professeurs dont 32 employés à plein temps) et matérielles (laboratoires, serre, ferme expérimentale) lui permettent de remplir avec science et compétence la triple fonction d’enseignement, de Recherche et de Service à la communauté.  Elle est dirigée par un Décanat de trois membres dont un Doyen, un Vice Doyen aux Affaires Académiques en charge des dossiers académiques et un Vice Doyen à la Recherche  dont le bureau assure le monitoring des activités de recherche, la coordination des services à la communauté et la coopération externe.  La FAMV a un effectif de 450 étudiants repartis entre les trois années de tronc commun et six options ou spécialisations différentes : Phytotechnie, Production Animale, Ressources Naturelles et Environnement, Economie et Développement Rural, Génie Rural, Sciences et Technologie des Aliments.  Elle décerne à la fin des cinq années d’études couronnées d’un mémoire soutenu devant un jury, un diplôme d’ingénieur-agronome bien coté tant sur le marché national qu’au niveau des universités étrangères qui reçoivent continuellement les gradués de la FAMV pour des études de niveau Maîtrise et PhD.

Formations offertes :

  • Au niveau du Premier cycle: Diplôme d’Ingénieur-Agronome

Après les trois premières années dites de tronc commun, surtout consacrées aux sciences de base et à l’agronomie générale, les étudiants sont appelés à choisir une spécialité parmi les six domaines d’expertise offerts par la faculté pour y passer deux années.  A l’issu des cinq années, l’étudiant doit soutenir par devant jury, un mémoire de fin d’études de premier cycle lui donnant droit après une année de Service Civique, au Diplôme d’Ingénieur-Agronome avec six spécialités possibles :

  • Phytotechnie (spécialiste des productions végétales, santé des plantes, Amélioration génétique, production de semences, biotechnologie végétale, etc.)
  • Production Animale (Spécialiste en Productions animales, bovines, caprines, ovines, volailles, santé animale, amélioration génétique, gestion des ressources halieutiques, etc.)
  • Sciences et Technologie des Aliments (Spécialiste en gestion des procédés, conservation des aliments, Qualité et Innocuité alimentaires, technologie du lait et de la viande, développement de produits, etc.)
  • Economie et Développement Rural (Spécialiste en Agroéconomie, gestion, mise en marché des produits agricoles, développement régional et international, études des marchés agricoles, planification financement et gestion des exploitations et entreprises agricoles et agroalimentaires, etc.)
  • Ressources Naturelles et Environnement (Spécialiste en Environnement, gestion des ressources naturelles, protection de la nature, aménagement du cadre de vie, mitigation des risques, etc.)
  • Génie Rural (Spécialiste en ingénierie rurale, conception et construction routes agricoles, gestion de l’eau, systèmes d’irrigation et périmètres irrigués, drainage, conservation des sols, etc.)

2) Au niveau du Second cycle : Maîtrise en Environnement

La FAMV dispose d’une maîtrise en environnement. Actuellement, ce programme ne fonctionne pas.

Admission à la FAMV :

L’admission à la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire se fait sur concours se fait sur concours organisé au mois de septembre chaque année.  Les candidats sont évalués sur la base de leurs performances en : Biologie, Chimie, Mathématiques, Physiques et Français.  Les cent premiers candidats ayant obtenu les plus fortes notes sont admis en première année de sciences de base.

Débouchés:

 Généralement, les cadres formés à la FAMV travaillent dans le secteur agricole comme: exploitants, vulgarisateurs, ingénieurs de travaux agricoles, assistants de recherche, conseillers, cadres régionaux et nationaux, entrepreneurs agro industriels et alimentaires, etc.

Quelques projets de développement et de recherche:

  • Projet de construction et de mise en fonctionnement de trois écoles moyennes d’agriculture notamment à Hinche, Vallée de l’Artibonite et Dondon au cours de la période 1983-1987 ;
  • Projet d’appui à la gestion des plans d’eau, la construction et l’aménagement de retenues collinaires en partenariat avec la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) et le PNUD (HAI/89/024) exécuté entre 1993 et 1998 ;
  • Projet d’appui aux pêcheurs de l’étang Saumâtre, du lac de Péligre et de l’étang de Miragoâne pour la promotion et le développement de la pêche continentale exécuté entre 1996 et 1999 ;
  • Projet pilote de construction et d’aménagement de trois (3) retenues collinaires à Bois l’Etat dans la commune de Saint-Marc pour le compte du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) et le MARNDR exécuté entre 2000 et 2001;
  • Valorisation et le renforcement des capacités par un accroissement de la sécurité alimentaire en Haïti (AKOSAA). Projet Recherche-Développement conduit en collaboration avec la Faculté des Sciences de l’Agriculture et de l’Alimentation (FSAA) de l’Université Laval financé par le Gouvernement Canadien et exécuté entre 2013 et 2017 ;
  • Réhabilitation et Remise en Fonctionnement de l’Herbier National Eric Léonard Ekman et Formation en Gestion des Aires Protégées. Projet exécuté pour compte du Ministère de l’Environnement (MDE) avec le financement du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) entre 2013 et 2016;
  • Projet de Cofinancement des Services de Vulgarisation Agricole (OFSV) pour le compte du Programme de Renforcement des Services Publiques Agricoles (RESEPAG II) du MARNDR dans un Consortium AAI-CECI-SOCODEVI /FAMV exécuté entre 2015 et 2016;
  • Développement de micros- Entreprises Agroalimentaires de transformation de fruits, légumes et oléagineux et amélioration de la qualité des produits en vue de l’intégration aux marchés formels et étrangers. Projet exécuté pour compte du Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) entre 2015 et 2017;
  • Projet Recherche – Développement de Madian-Salagnac (1975-1986) co-financé par le Gouvernement haïtien, la Mission de Coopération Française et la CARITAS Nationale d’Haïti ;
  • Etude des systèmes de production agricole dans le milieu rural haïtien, avec emphase notamment sur les systèmes intégrant le haricot (Projet ADS II) entre 1980 et 1983 ;
  • Etude sur les fourrages pour le WINWORK INTERNATIONAL (1984-1985) dans le cadre du Programme National de Développement de l’élevage caprin ;
  • Programme de production et d’adaptation de plantules d’essences forestières et fruitières exécuté pour le compte du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) entre 1995 et 2000;
  • Inventaire et description des zones agro-écologiques de Savane Diane. Projet exécuté pour le compte du MARNDR en 2001;
  • Diagnostic phytosanitaire des zones d’intensification agricole ou à potentiel d’intensification dans la région de Nippes pour le compte du GRAMIR (ONG locale) ;
  • Diagnostic agronomique et phytosanitaire de la culture de la noix de cajou (Anacardium occidentale) dans le Nord Est et le Sud. Projet exécuté entre 1998 et 2000 pour le compte du MARNDR financé par l’Union Européenne à travers le programme STABEX ;
  • Etude de la fertilisation agricole dans le cadre du Programme de Subventions de fertilisants chimiques (KR2) du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) financé par le Gouvernement Japonais exécuté entre 2002 et 2004 ;
  • Analyse de la fertilisation rizicole et maraichère et étude du statut phytosanitaires des cultures rizicoles et maraichères dans la Vallée de l’Artibonite dans le cadre du Programme d’Intensification Agricole (PIA) du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) financé par la Banque Inter Américaine de Développement et exécuté entre 2004 et 2009;
  • Etude de l’adoptabilité des pratiques et méthodes du Système de Riziculture Intensive (SRI) dans la Vallée de l’Artibonite. Projet exécuté de 2013 à 2016 en collaboration avec l’Université de Californie campus de Davis (UC Devis) et financé par l’USAID ;
  • Suivi des Ressources en Eau en Tête des réseaux d’irrigation existant dans la plaine de l’Arcahaie (SRET). Projet exécuté entre 2005 et 2017 pour compte du MARNDR et financé par l’Agence Française de Développement (AFD) ;
  • Evaluation des niveaux de fertilité des sols de plaine du département du Nord-Est. Projet exécuté pour compte du MARNDR entre 2014 et 2015 ;
  • Évaluation des méthodes de conservation de l’igname. Projet financé par l’Institut Interaméricain pour la Coopération en Agriculture (IICA) exécuté entre 2015 et 2016;
  • Projet d’Amélioration de la Culture de la Banane dans la Plaine de l’Arcahaie et sur l’axe Montrouis /Saint-Marc (PACB) exécuté pour compte du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) et financé par l’Agence Française de Développement (AFD) –Phase 1. (2009-2012) et (2015-2018) ;
  • Projet d’Amélioration de la Culture de la Banane dans la Plaine de l’Arcahaie et sur l’axe Montrouis /Saint-Marc (PACB) exécuté pour compte du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) et financé par l’Agence Française de Développement (AFD) –Phase 2. (2015-2018) ;
  • Modélisation des crues et de la charge sédimentaire des rivières (2016 – 2021) exécuté en collaboration avec Université Catholique de Louvain (UCL) et Université Libre de Bruxelles (ULB) avec un financement de l’ARES-CCD (Belgique);
  • Contribution à la lutte contre la malnutrition des enfants et des femmes en milieu agricole haïtien défavorisé (2017 -2022). Projet exécuté en collaboration avec l’Université de  Liège et l’Université libre de Bruxelles co- financé par le MARNDR, l’UEH et l’ARES-CCD (Belgique) ;
  • Développement des méthodes de production de la Spiruline en conditions de plaine et appui à la création d’une ferme-école. Projet financé par Wallonie Bruxelles International (WBI, Belgique et exécuté entre 2011 et 2013) ;
  • Projet de Renforcement des capacités de la « Ferme-Ecole Spiruline/FAMV pour la pérennisation des installations et la consolidation des acquis financé par Wallonie Bruxelles International (WBI, Belgique) prévu pour la période allant de 2015 à 2018 ;
  • Effet de deux pratiques d’irrigation gravitaires sur la croissance et le rendement du bananier plantain (Musa paradisiaca) dans la Plaine de l’Arcahaie. Projet de recherche entrepris dans le cadre du PACB pour compte du MARNDR  (2016-2017) ;
  • Diagnostic et contrôle de la pourriture du pseudotronc et du rhizome des bananiers et plantains (Musa spp) dans la Plaine de l’Arcahaie/ à Montrouis. Projet de recherche entrepris dans le cadre du PACB pour compte du MARNDR  (2016-2017) ;
  • Etude comparative des effets de deux types de fertilisants organiques (Compost de Double Harvest et Litière de Poulet) sur la croissance et le rendement du plantain (Musa paradisiaca). Projet de recherche entrepris dans le cadre du PACB pour compte du MARNDR  (2017-2019) ;
  • Effet de techniques d’assainissement des rejets sur l’évolution des populations de phytonématodes dans le sol, la croissance et le rendement du plantain (Musa paradisiaca) dans la Plaine de l’Arcahaie. Projet de recherche entrepris dans le cadre du PACB pour compte du MARNDR  (2017-2019) ;
  • Investigation des propriétés nutritionnelles fonctionnelles et des aptitudes technologiques des cultivars de patate douce, financement UEH 2018-2019 ;
  • Evaluation des techniques de conservation du Haricot, financement UEH. 2018 – 2019.

Pour contact:

Adresse géographique : Route Nationale numéro 1, Damien, B.P : 1441, Port-au-Prince
Téléphones : (+509) 2262 2000/Extension: 1581/1591/1594
Adresse électronique : famv@ueh.edu.ht
Site web: http://famv.ueh.edu.ht